The Wake review on OdyMetal

THE WAKE vit en jour courant 2009 à l’initiative de deux personnes originaires respectivement d’Allemagne et de Roumanie. Fort d’un premier album « Earth’s Necropolis » en 2017, c’est en août 2020 que le duo publia le présent EP « Born In 84, Died In The 84th Year ». Ce dernier est constitué d’un unique morceau dépassant le quart d’heure qui prend son temps pour démarrer.

Cette consistante composition est bercée par un black metal où la mélodie et différents ingrédients viennent s’y mêler judicieusement. Déjà, le duo varie à bon escient les tempos (lent à énervé) et même si le chant black domine, on relèvera l’usage de voix dans d’autres registres (chuchoté, narratif et death). Par ailleurs, des teintes doom s’invitent dans l’édifice et selon les circonstances, la basse ressort davantage. On notera aussi la présence de quelques claviers et avant le premier lead, des sonorités électroniques entrent en scène. Hormis le final qui aurait gagné à être un peu raccourci, avec tous les éléments mentionnés ci-avant, la monotonie n’existe pas via « Born In 84, Died In The 84th Year » doté de nombreuses facettes.

Pour sa seconde réalisation studio, THE WAKE nous offre un intéressant EP à découvrir.

LinkOdyMetal